Quelles sont les maladies que peuvent vous transmettre les blattes ?

La capacité des blattes à porter et à transmettre des maladies constitue une menace importante pour la sécurité alimentaire. Ces ravageurs transfèrent mécaniquement des agents pathogènes de leur corps aux aliments et aux surfaces avec lesquels ils entrent en contact. Ceci, par le biais de leurs déjections et de leurs fluides corporels. Mais quelles sont les maladies qu’elles transmettent ?

Les blattes, une infestation

Elles ne mesurent que quelques centimètres de long, mais les dégâts qu’elles causent et le nombre de maladies qu’elles propagent sont disproportionnés. Visitez le site https://www.soluty.com/cafards-blattes-paris pour connaître ces dégâts.

A lire aussi : Innovation et design : les dernières tendances en matière de pergolas bioclimatiques

Les cafards, également appelés blattes, envahissent les cuisines et autres lieux de stockage des aliments. Car ils profitent de la malpropreté de ces lieux et de la présence d’êtres humains. Ils souillent de leurs déchets les lieux de travail, les lieux de stockage des appareils et les denrées alimentaires se trouvant à leur disposition.

Ils peuvent propager des maladies comme la salmonellose, la dysenterie, la tuberculose et la fièvre typhoïde, ainsi qu’une grande variété d’infections parasitaires et fongiques. De même, ils peuvent provoquer des réactions allergiques et des crises d’asthme.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'une French Manucure : Définition

Les blattes, responsables des maladies respiratoires

Bien entendu, les maladies respiratoires ne représentent qu’une petite partie des maladies qui peuvent se transmettre de blattes à homme. Une grande variété d’agents infectieux, y compris des bactéries, des virus, des champignons et des parasites, sont transmis par les blattes.

Elles provoquent des maux de ventre, de la diarrhée et des crampes d’estomac pendant 12 à 72 heures. La plupart des personnes se remettent d’elles-mêmes de la maladie. Mais celles qui ont des problèmes de système immunitaire ou les nourrissons peuvent être particulièrement vulnérables.

Par ailleurs, de nombreuses personnes sont allergiques aux insectes, et les cafards sont parmi les pires. Une étude récente menée au Brésil par des chercheurs de l’Université fédérale de Pernambuco a montré un lien indéniable entre l’asthme et la présence de blattes.